Strategie

Quelle valeur a votre stratégie ?

StratéBord vous propose conseil, accompagnement et formation afin de vous permettre de mettre en place un vrai pilotage de votre stratégie et ainsi d’atteindre vos objectifs stratégiques plus rapidement et avec pro-activité.

Pour ce faire, nous vous offrons de mettre en place la méthode OVAR (formulation de vos objectifs, déclinaison en tableaux de bord et indicateurs, mise en route d’un pilotage et d’actions correctives), accompagnée du logiciel Business GPS.

Mais comment leur efficacité peut-elle être mesurée et quel est le gain de leur mise en place pour votre entreprise ? En quoi cette méthode et ce logiciel sont-ils pertinents et peuvent-ils répondre à votre problématique de pilotage stratégique ? Voici les réponses apportées par Thierry Toubhans, fondateur de StratéBord :

Quelle valeur ajoutée pour OVAR et Business GPS ?

fuseeDés lors qu’une entreprise envisage la réalisation d’un projet, la question du retour sur investissement est posée. C’est encore plus vrai en temps de crise, puisque les ressources financières et humaines sont plus limitées. Or, pour estimer ce retour sur investissement, il faut connaître le coût du projet et les gains associés. Si le montant engagé par le projet est relativement facile à connaître, il n’est est pas de même pour l’estimation des gains. Les outils et services proposés par StratéBord, à savoir, méthode OVAR et Business GPS, n’échappent pas à cette règle. L’estimation des gains est d’autant plus difficile qu’il s’agit de service, et que la rentabilité du projet ne dépend pas que des outils proposés, mais également de la façon dont l’utilisateur va les mettre en place et les faire vivre. Alors, quelle est la valeur ajoutée des méthodes et outils proposés ? Est-il possible de les estimer ? Pour tenter de répondre à ces questions, il faut déjà se convaincre de la valeur ajoutée d’une stratégie. Evidement cette valeur ajoutée potentielle ne sera captée que si cette stratégie est effectivement mise en place et qu’elle est bonne. Dans quelle mesure OVAR et Business GPS contribuent-ils au succès de la stratégie ?  N’est-ce pas là que se trouve la véritable valeur ajoutée de ces outils ?

Quelle est la valeur d’une stratégie ?

Par nature la stratégie porte en elle une dimension financière. Elle est souvent reliée à la mise en œuvre de moyens pour un but identifié. Si elle est bonne, et qu’elle réussit, elle permet à l’entreprise d’évoluer vers une meilleure rentabilité et par là même se construire un avenir meilleur.

Une autre idée est que pour rester efficace, une stratégie doit sans cesse être adaptée en fonction d’un monde qui évolue vite : Nouvelle position d’un concurrent, changement d’attitude d’un fournisseur ou d’un partenaire, nous y reviendrons dans la suite de cet article.

Tout ceci ne nous permet pas d’estimer la valeur d’une stratégie. Pourtant sans stratégie l’entreprise va souvent dans le mur. Tentons un chiffrage par la qualité. A travers les objectifs qu’elle définit et le mode de management qu’elle induit, la qualité est une part de la stratégie. Dans ce cas, de nombreuses études ont cherché à quantifier le cout de la non qualité dans les entreprises. Les gisements apparaissent à chaque fois très importants : 20 à 25% du chiffre d’affaire moyen des entreprises est perdu en raison de défauts qualité. Ce chiffre, ramené par salarié représente 2000 à 2500 Euros par an. Nous voici donc maintenant avec un chiffre pour la valeur de la stratégie. Ce chiffre n’est certainement pas exact, il ne représente que la part liée à la qualité, en fait le vrai chiffre ne peut être que plus important dans la mesure où la qualité n’est qu’une partie de la stratégie. En conclusion, on peut dire que la valeur de la stratégie est immense, et c’est sur ce gisement que nous travaillons.

Capter de la valeur en pilotant sa stratégie !

gain 2Pour se déplacer d’un point A vers un point B, avec un objectif de temps, il faut définir un parcours, et des vitesses moyennes à atteindre sur les différents tronçons.  Sans ces indications il sera bien difficile de tenir l’objectif (arriver au point B dans les temps). Les parcours et vitesses moyennes par tronçon sont les plans d’action qui permettent de réaliser l’objectif. Il en va de même pour les objectifs de l’entreprise.

Est-ce suffisant ? Assurément non ! Il reste 2 pierres essentielle à l’édifice : Les indicateurs et le pilotage. Pour rouler à la vitesse spécifiée, il faut un compteur, et un moyen d’agir pour le conducteur, qui, suivant les cas, décidera d’accélérer ou de lever le pied.

Sans ces outils complémentaires, que sont les plans d’action et les tableaux de bord, aucune chance de capter la valeur tant espérée.

Pour rendre cet exemple plus proche de la réalité, il se peut, en cours de route que l’objectif change : Un impératif impose de ne pas arriver avant une certaine heure… Ou que les plans d’action doivent évoluer : Un accident est survenu sur un tronçon, peut-être est-il nécessaire de changer d’itinéraire ? Fort de son système d’information (tableaux de bord) le conducteur (le responsable) après analyse décidera des actions appropriées pour maintenir l’atteinte de l’objectif.

En résumé sur cette partie, on dira que : Disposer des outils de pilotage (plans d’action, tableaux de bord, pilotage) ne génère pas en soit de valeurs, mais ces outils sont indispensables pour effectivement capter le potentiel contenu dans la stratégie.

OVAR – Business GPS, quel rôle jouent-ils ?

Bureau docs 4A ce stade de la réflexion le décor est posé : La stratégie est porteuse d’une très grande valeur, mais pour capter cette valeur l’entreprise doit mettre en place des plans d’action, des tableaux de bord et un processus de pilotage. La question à laquelle nous tentons de répondre maintenant est celle de la place d’OVAR et de Business GPS dans cet ensemble.

OVAR est une méthode qui permet l’élaboration en équipe de l’ensemble –Stratégie-Plans d’Action-Tableaux de bord (pour en savoir plus rendez-vous sur la page ‘Méthode OVAR’). Ce mode de construction garanti une cohérence d’ensemble, une bonne compréhension de tous collaborateurs impliqués, une prise en compte de toutes les composantes induites par la stratégie. Dans ce sens, la méthode apporte une stratégie et des plans d’action qui intègrent (ou n’ignorent pas) les composantes de l’entreprise impliquées, et qui, à ce titre, a de meilleures chances d’être la bonne. Elle apporte également des tableaux de bord intimement liés aux objectifs et plans d’action, ce qui produit un outil de pilotage vivant et dynamique.

Business GPS est un outil indispensable pour supporter les réflexions issues d’OVAR et pour le pilotage des plans d’action. Il renforce l’efficacité du pilotage et facilite l’adaptation si nécessaire des composantes de OVAR.

Alors, quelle valeur ajoutée pour OVAR et B-GPS ?

Plusieurs éléments pour répondre :

Tout d’abord, la valeur potentielle des outils proposés (OVAR et Business GPS) est celle de la valeur de la stratégie. Très difficile à évaluer, comme nous l’avons vu dans la première partie de ce document, elle est néanmoins très importante (si besoin, un travail d’évaluation peut cependant être réalisé au cas par cas).

Ces 2 outils apportent une valeur ajoutée directe en faisant gagner du temps de mise en place et de saisie pour les indicateurs. Ils sont également un support très important dans la structure de pilotage en fournissant un tableau de bord lisible et complet, partagé entre les utilisateurs.

Mais au-delà, ils apportent une rigueur dans le pilotage lui-même et ainsi renforcent les chances de succès de la stratégie. A ce titre, leur valeur ajoutée est considérable, puisque c’est la valeur ajoutée de la stratégie elle-même.

Pour en savoir plus sur la mise en place de la methode OVAR et Business GPS, contactez-nous !

Entete Interview Thierry

Stratébord, le Pilotage de la Performance

P1040584 Après 30 ans d’expérience en Gestion de Projet, Gestion des Ressources Humaines, Gestion de la Maintenance et Pilotage Stratégique dans divers secteurs, Thierry Toubhans, Ingénieur Arts et Métiers de formation et fort d’une formation complémentaire de management opérationnel suivie à HEC a décidé en 2013 de fonder StratéBord.

La société, basée à côte du Grand Port du Havre et spécialisée dans le conseil et la formation en pilotage des entreprises, fête aujourd’hui avec succès ses 3 ans. C’est l’occasion de revenir sur le parcours et l’expertise de son créateur.

Thierry, qu’est-ce qui t’a donné l’idée et les moyens de fonder StratéBord ?

Au départ j’ai fondé StratéBord pour répondre aux besoins des entreprises de structurer leurs stratégies, leurs plans de mise en œuvre et leur pilotage, en m’appuyant sur la méthode OVAR enseignée à HEC. Pour moi, cela répondait à une demande, non directement exprimée par les chefs d’entreprises, mais bien existante, à savoir : Comment communiquer ma stratégie, faire en sorte qu’elle soit comprise de mes collaborateurs et qu’ils y adhérent et y contribuent.

Très rapidement s’est greffée sur ce concept une offre sur le pilotage des organisations et des projets qui sont la continuité de la stratégie.

Pilotage strategie simplifie 3

StratéBord fête ses 3 ans, et a passé un cap fatidique souvent fatal aux jeunes entreprises. Quels ont été pour toi les principaux challenges de ces premières années ?

En phase de démarrage beaucoup de challenges sont à relever, j’en citerais trois particulièrement importants :

  • Obtenir et garder la confiance de nos clients. Concrètement, cela passe par de la réactivité, de la qualité et la tenue des délais.
  • Offrir des services nouveaux répondant aux mieux aux problématiques des entreprises, ce qui impose une capacité d’adaptation et une très bonne écoute.
  • Gérer la croissance : j’ai commencé seul et nous sommes maintenance 5, pour répondre de mieux en mieux aux besoins des clients.

Quels types de missions avez-vous accomplis depuis votre création ?

Nous sommes intervenus sur nos 3 domaines d’activité :

  • Le pilotage stratégique (accéder à la page dédiée) : nous avons aidé des chefs d’entreprise, directeurs de sites, ou patrons d’unité, à ‘faire le ménage’ dans leurs objectifs et rendre les choses plus cohérentes et plus compréhensibles pour leur personnel. En effet, dès que les structures deviennent complexes, les objectifs arrivent de toute part ! Entre ceux de la qualité, de la sécurité, ceux issus des entretiens individuels, ceux de l’équipe, et de la direction, voir du groupe, les collaborateurs s’y perdent. Notre approche permet de simplifier tout cela.

 

  • Le pilotage des organisations (accéder à la page dédiée) : Nous intervenons auprès de nos clients pour les aider à mener à bien leurs réformes, redéfinir leurs missions, gérer leurs besoins en compétences, grâce en particulier aux outils de la Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences. Nous apportons des outils simples, mais qui intègrent la vision prospective, et permet donc des évaluations pertinentes des besoins.

GPEC entete simplifiee

  • Le pilotage des projets (accéder à la page dédiée) : Nous intervenons sur des missions d’Assistance à Maitrise d’Ouvrage auprès des ports, pour des achats techniques, achats de matériels, ou pour de la maintenance. Nous pouvons aborder une grande diversité de problématiques sur ce domaine, comme, par exemple, l’élaboration de bases de données GMAO (Gestion de la Maintenance), optimisation de préventif, planification des besoins en équipements.

Y a-t-il un secteur dans lequel vous vous spécialisez particulièrement ?

Nous avons, de part notre expérience, une offre spécifique au domaine portuaire, mais mon souhait est de garder la capacité d’intervenir en conseil et formation sur les autres filières, notamment sur le pilotage stratégique pour lequel l’expert doit maitriser la méthode et avoir un regard critique sur la forme, mais pas nécessairement sur le fond. Dans ce domaine, de toutes façon, la stratégie restera toujours du ressort du dirigeant et, dans certains cas, de son équipe rapprochée.

Quels types de services pouvez-vous proposer aujourd’hui aux entreprises ?

Je ne reviendrai pas sur nos domaines d’intervention actuels. Ce qui est sûr, c’est que nous allons compléter l’offre formation sur nos domaines d’expertise.

Nous avons déjà investi sur des outils de calculs éléments finis, ce qui nous permet d’aller plus loin dans nos analyses. La prochaine étape, qui est d’ailleurs en cours, est de se doter d’outils de dessin et de simulation, très utilisés pour définir des travaux de reconditionnement par exemple.

StratéBord est entre autres axée sur le Pilotage, pourrais-tu nous expliquer un peu plus en détail pourquoi ce domaine est si primordial à la réussite des entreprises ?

Le pilotage stratégique est essentiel pour la vie et le développement de l’entreprise. On ne peut plus se permettre aujourd’hui de ‘naviguer à vue’. La formalisation de la stratégie et des plans d’actions est nécessaire pour que tous les contributeurs de l’entreprise comprennent bien où l’on va. Cette formulation doit rester synthétique, et surtout pas, comme on le voit trop souvent, être contenue dans de volumineux rapports.

Une 2ème composante, tout aussi importante, est la mesure de la progression des actions et des objectifs. Pour cela la définition d’indicateurs, de cibles et la constitution de tableaux de bord de pilotage est indispensable.

Fort de ces outils, le devenir de l’entreprise est sous contrôle, ce qui me paraît indispensable pour assurer sa pérennité.

Justement, comment StratéBord est-elle pilotée ?

En interne, nous appliquons la méthode OVAR, pour une fois, les cordonniers ne sont pas les plus mal chaussés !

Quel est selon toi l’avenir de StratéBord ? Comment te vois-tu dans 5 ans ?

Actuellement, StratéBord opère sur 3 domaines de compétences, à savoir :

  • Pilotage stratégique,
  • Pilotage des organisations, des emplois et des compétences,
  • Pilotage des projets,

D’une part StratéBord s’adresse à tout type d’entreprises pour des mission d’accompagnement de conseil et de formation. Ces missions impliquent des compétences générales de management.

D’autre part, StratéBord s’adresse aux entreprises exerçant des métiers portuaires pour des missions d’Assistant Maitre d’Ouvrage (AMO). Ces missions impliquent des compétences spécifiques au secteur, permettant d’apporter aux clients une valeur ajoutée directement opérationnelle.

Pour le futur, nous avons la volonté de faire évoluer StratéBord d’ici à 2020 sur ses 3 domaines actuels de compétences et sur ses 2 segments de clients, en se différentiant de ses concurrents par l’utilisation de méthodes développées spécifiquement et permettant d’assurer des résultats dans un temps court et pour un coût forfaitaire compétitif.

Pour cela, nous exploiterons des outils existants, dans toutes leurs fonctionnalités, et nous développerons nos propres outils lorsque les produits existants n’apportent pas suffisamment d’efficacité.

Nous voulons opérer pour les clients portuaires nationaux et internationaux dans le domaine de l’AMO et de la Maitrise d’œuvre, cette volonté pourra nécessiter l’ouverture d’une deuxième agence dans le sud de la France.

Nous voulons opérer sur la France entière pour les missions d’accompagnement de conseil et de formation auprès des groupes, et au niveau de la région pour ces mêmes missions auprès des PME.

Pour nous contacter et en savoir plus ou obtenir un rendez-vous, c’est ici !

Stratébord se dote de nouveaux bureaux!

Stratébord s’aggrandit et s’installe au Havre, en plein coeur du centre historique, à deux pas du Grand Port du Havre.

Un an et demi après sa création, l’entreprise, forte de nouveaux partenariats et clients, développe son equipe et sera ravie de vous accueillir dans ses nouveaux locaux!

Notre nouvelle adresse: 45, rue du Chilou, 76600 Le Havre.